Rebirth

Le rebirth, quelquefois nommée «respiration consciente», est une méthode de développement personnel mise au point dans les années 1960 aux États-Unis par Leonard Orr, dans la contreculture de l'époque et reprise par la mouvance New Age.



Catégories :

NPOV Religions et croyances - Article soupçonné de partialité - Développement personnel - Psychothérapie

Recherche sur Google Images :


Source image : www.zikinf.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le Rebirth est à l'origine une technique respiratoire basée sur .... Le Rebirth est spécifiquement indiqué pour les personnes qui se trouvent en période... (source : buddhaline)
  • Rebirth – Thérapie et croissance personnelle par la respiration continue et ... Techniquement, la pratique du rebirth est particulièrement simple : il s'agit de respirer sans... Parfaitement, obtenir la recommandation d'une personne de confiance.... (source : passeportsante)

Le rebirth (traduction littérale «renaissance» ou «renaître»), quelquefois nommée «respiration consciente», est une méthode de développement personnel mise au point dans les années 1960 aux États-Unis par Leonard Orr, dans la contreculture de l'époque et reprise par la mouvance New Age.

Utilisée toujours actuellement par certains thérapeutes psycho-corporels, elle utilise une respiration volontairement augmentée pour modifier la vision du corps et des émotions. Son objectif est de faire revivre des expériences traumatiques anciennes, surtout celles liées à l'apparition, et d'amorcer ainsi un processus de guérison.

Origine

La pratique d'exercices de respiration pour modifier les états de conscience est présente dans nombres de traditions ancestrales telles que le yoga ou le taoïsme.

Les premières expérimentations, autour de ce qui devriendra le Rebirth, tentaient de créer des conditions sensorielles aussi proches que envisageable de l'apparition pour la revivre et de libérer la personne concernée de son traumatisme.

Le point de départ du Rebirth se trouve dans les communautés américaines de la Californie des années 1960 / 1970 telle que celle de la Theta house ou de l'Institut Esalen, où il était pratiqué lors de séminaires collectifs ou de séances individuelles par les «gourous du nouvel âge».

Le rebirth, renaissance en français, est quelquefois aussi nommé palingénésie. La respiration holotropique de Stanislav Grof est une méthode identique.

La technique fut importée en France dans les années 1970 par le psychothérapeute Jacques de Panafieu et la psychologue Dominique Levadoux. S'y intégrèrent alors des éléments d'autres pratiques thérapeutiques comme la psychanalyse et la Gestalt-thérapie.

Exemple de déroulement d'une séance

Un cyle de 10 séances est le plus souvent présenté comme parfait. Lors de la première séance, le patient informe le thérapeute des symptômes qu'il souhaite traiter ou des bienfaits recherchés. Le «rebirtheur» informe alors à son tour le patient sur le déroulement de la séance mais aussi sur ses effets.

Le patient, allongé sur le dos, porte son attention sur son corps, les yeux fermés. Une première phase consiste en une prise de conscience de la respiration suite à quoi la personne passera d'une respiration naturelle par le nez à une respiration par la bouche. Par la suite la personne doit augmenter et accélérer sa respiration. Enfin, la personne entre dans le processus dit de "rebirth"[1].

Effets physiologiques et contre-indications

La respiration induite dans le Rebirth peut entraîner une crise spasmophilique par l'obtention d'une forte alcalose dans le sang artériel[2].

Des crampes surviennent au contraste de l'alcalose sanguine avec l'acidose du muscle mais ces phénomènes désagréables sont présentés comme faisant partie du processus[3].

Des phénomènes émotionnels apparaissent, comme la colère, les cris, les larmes, le besoin de dormir, mais aussi des mouvements de succion. Certains pratiquant disent revivre des sensations ressemblant à celles de l'apparition. Par la suite, lorsque la respiration redevient normale, les sensations seraient plus paisibles et des états de bien-être se manifesteraient[3].

L'expérience du rebirth est contre-indiquée pour les personnes ayant vécu des expériences hallucinatoires ou de délire et les personnes ayant consommé des drogues[3].

Controverses

Le «rebirth», bien accepté au cours des années 1980, est devenue plus controversée récemment à cause du risque des faux souvenirs induits [4]

Une technique différente, mais de même inspiration, nommée Rebirthing et réservée aux enfants, a été interdite en 2002 aux États-Unis suite à la mort d'une enfant de 10 ans par étouffement[4].

La pratique du Rebirth, populaire dans les milieux du développement personnel, est jugée suspecte dans les milieux scientifiques.

Notes et références

  1. ". Les séances
  2. J. EMILE et coll., «Troubles respiratoires d'origine neurologique», in E. M. C., 1976, 17044 H 10, 9. p. 4
  3. abc Site du médecin psychiatre Auriol, chapitre Rebirth
  4. ab Commentaire d'une psychologue sur Prévensectes

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Rebirth.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 31/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu