Pleine conscience

La pleine conscience est une expression dérivée de l'enseignement de Gautama Bouddha et désignant la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations.



Catégories :

Concept bouddhique - Développement personnel - Méditation

Recherche sur Google Images :


Source image : www.dawnmauricio.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La pleine conscience est intégrée dans différentes formes de .... et de la dépression par la pleine conscience, et vous souhaitez maintenir une pratique …... (source : ecsa.ucl.ac)
  • La Pleine Conscience est une ancienne pratique bouddhiste qui s'appliquent idéalement à nos vies contemporaines. Cette pratique à tout à voir avoir avec... (source : buddhaline)
  • basée sur la pleine conscience, est une approche de groupe développée par... sur sa pratique. A travers des jeux de rôle et la simulation des séances en ... (source : aspco)

La pleine conscience (quelquefois aussi nommée «attention juste, samma sati en sanscrit) est une expression dérivée de l'enseignement de Gautama Bouddha et désignant la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations. Elle joue un rôle essentiel dans le bouddhisme où il est affirmé que la pleine conscience est un facteur essentiel pour la libération (Bodhi ou éveil spirituel). Il s'agit du septième membre du noble sentier octuple.

Les principes de la pleine conscience

L'attention juste ou pleine conscience consiste à ramener son attention sur l'instant présent. Cette pratique permettrait au pratiquant de réaliser que l'esprit (le "mental") est en permanence en train de commenter ou de juger. Par une attitude d'acceptation, de non-rejet, il serait alors envisageable de laisser les pensées circuler, en observateur, et sans en être prisonnier.

Cette pleine conscience n'est pas limitée à une pratique de méditation mais pourrait être utile à tout moment de l'activité, sans qu'il soit indispensable de s'asseoir ou de se concentrer sur la respiration mais plutôt par l'attention sur ce qui se passe dans le moment présent.

La pleine conscience en Occident

Bien que cette pratique soit issue du Bouddhisme, le principe a été adopté par des écrivains, conférenciers mais aussi des psychologues pour traiter le stress et l'anxiété. La thérapie cognitive utilisant le principe de la pleine conscience a été présenté comme un moyen de prévention contre le suicide[1][2].

Jon Kabat-Zinn a développée une méthode nommée «réduction du stress à partir de la pleine conscience». La méthode est proposée dans 200 hôpitaux américains[3].

La pratique de la pleine conscience est un exercice utilisé dans la thérapie dialectique comportementale, un traitement de Marsha Linehan pour les patients souffrant du trouble de la personnalité borderline.

Selon une étude de l'UCLA publié en juillet 2008, la pratique de la pleine conscience méditative diminuerait la progression du VIH/SIDA. [4]

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pleine_conscience.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 31/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu