Léon Chertok

Léon Chertok, né en 1911 en Biélorussie et décédé en 1991 à Paris, est un psychiatre français réputé pour ses travaux sur l'hypnose et la médecine psychosomatique.



Catégories :

Psychiatre russe - Psychiatre français - Naissance en 1911 - Naissance en Russie - Résistant français - Hypnose - Développement personnel - Psychanalyse

Recherche sur Google Images :


Source image : www.hypnoses.info
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Hypnose Thérapeutique, Hypnose Médicale, Hypnose Ericksonienne PARIS.... Pour Léon Chertok (1965), la " psychanalyse, qui est issue de l'hypnose et a... (source : hypnose-therapeutique)
  • Hypnose et suggestion [texte imprimé] / Léon Chertok (1911-1991), Auteur.... Congrès Mondial De Médecine Psychosomatique. 4e. 1970. Paris.... (source : univ-lyon1)

Léon Chertok, né en 1911 en Biélorussie et décédé en 1991 à Paris, est un psychiatre français réputé pour ses travaux sur l'hypnose et la médecine psychosomatique.

Biographie

Léon Chertok obtient son doctorat en médecine à Prague en 1938. Arrivé à Paris en 1939, il entre dans la résistance.

En 1947, il effectue un stage en psychiatrie à l'hôpital de Mount Sinai de New-York dans un service de médecine psychosomatique dirigé par le psychanalyste Lawrence Kubie.

De retour en France, il fait une analyse chez Jacques Lacan de 1948 à 1954. De 1948 à 1949, il est l'assistant de Marcel Montassut à l'hôpital psychiatrique de Villejuif. En 1950, il crée le centre de médecine psychosomatique à Villejuif avec Victor Gachkel où il reçoit la visite de Franz Alexander. À cette époque, il travaille bénévolement au sein du service de cancerologie de Pierre Aboulker.

Dans les années 1950, il voyage aux États-Unis, où il se fait hypnotiser par Milton Erickson, et en Allemagne où il se fait hypnotiser par Johannes Heinrich Schultz. C'est à cette époque qu'il fait la connaissance du psychanalyste Raymond de Saussure et l'érudit spécialiste du magnétisme animal Robert Amadou.

En 1957, il contribue à la création de la société française de médecine psychosomatique avec Michel Sapir et Pierre Aboulker. En 1959, il donne sa première conférence sur l'hypnose devant des psychanalystes au sein de la société L'évolution psychiatrique de Henri Ey.

La fin des années 1970 et les années 1980 sont marquées par ses échanges avec des philosophes tels François Roustang, Mikkel Borch-Jacobsen, Michel Henry et Isabelle Stengers.

Chertok considérait que les psychanalystes négligeaient la pratique de l'hypnose et s'est ainsi attiré de nombreuses et vives critiques de leur part. Il a fait une analyse chez Jacques Lacan et a été l'élève de Francis Pasche mais a été refusé comme analyste à la SPP. Il a aussi été l'un de ceux qui ont tenu des contacts avec la psychiatrie soviétique. Sa position «d'hérétique» l'avait isolé et sa contribution à l'hypnose a été négligée à la faveur des auteurs ericksonniens. Avec Isabelle Stengers, il a dit et redit son opposition à la psychanalyse ainsi qu'aux institutions la représentant.

Œuvres


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Chertok.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 31/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu