Hypnose européenne

L'hypnose européenne est un courant de l'hypnose classique ou thérapeutique.



Catégories :

Hypnose - Développement personnel - Psychothérapie

Recherche sur Google Images :


Source image : www.soflow.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Formations Hypnose Ericksonienne et Thérapie Brève... Ce certificat, reconnu par la Société Européenne d'Hypnose et la Société... (source : hypnose-ericksonienne)
  • L'Hypnose, la nouvelle thérapie de demain….. Organisé par l'Institut Milton H.... CEFATC (Centre Européen de Formation et Application de Thérapie de la... (source : sensation-bio)

L'hypnose européenne est un courant de l'hypnose classique ou thérapeutique.

Définition de l'hypnose européenne

L'hypnose européenne est un courant de l'hypnose classique. En hypnothérapie, l'hypnose européenne se concentre sur les symptômes. Elle est pratique, centrée sur les personnes et les symptômes d'ordre psychique, la modification des habitudes et comportements gênants ou la suppression des souffrances. Elle pourrait être qualifiée d'hypnose "cognitivo-comportementaliste".

A propos de l'hypnose

On attribue l'invention du terme "hypnose" au médecin écossais James Braid en 1843. Il semble cependant que le terme a été utilisé pour la première fois par le baron Etienne Félix d'Henin de Cuvillers en 1819.

L'hypnose sert à désigner un état de conscience modifié. Le postulat de base est que l'inconscient réceptacle de nos émotions, capital de notre âme, peut selon Sigmund Freud (Freud a étudié l'hypnose avec Charcot à Paris et travaillera longtemps avec l'hypnose avant de théoriser l'inconscient et fonder la théorique Psychanalytique) connaître plusieurs états de conscience parallèles «autre que l'état normal, habituel, ordinaire». L'inconscient théoriquement ouvert par une profonde relaxation de type sophrologique, de transe, cataleptique ou autres, est par conséquent apte à recevoir des suggestions, des visualisations qui le font travailler sur les problématiques du sujet. Bref, l'inconscient utilise des matériaux oniriques, visuels et émotionnels, ou encore physique, de l'ordre du ressenti pour travailler et remplacer ou recouvrir les symptômes désagréables ou de souffrances du sujets, par des symptômes positifs et libérateurs.

L'hypnose et l'hypnothérapie actuellement dans le Monde

Les USA sont à l'origine du renouveau de l'hypnose thérapeutique depuis les années 1940.

En URSS de nombreux psychiatres utilisaient l'hypnose dans les cas de dépressions lourdes.

Le Portugal, la Belgique et la Grande-Bretagne sont en Europe depuis des décennies précurseur dans les traitements hypnothérapeutiques.

Le grand public français ne se tournera vers l'hypnose thérapeutique qu'au début des années 2000, période à laquelle l'hypnothérapie revient en force en France, propagée par le "bouche à oreille" des succès thérapeutiques. Ce qui est un paradoxe puisque le psychologue et pharmacien Émile Coué de la Châtaigneraie peut être reconnu comme le "vrai" père de l'hypnose "moderne" en thérapie.

L'Asie, malgré un développement croissant au Japon, à Hong-Kong, Singapour ou certaines métropoles chinoises comme Shanghaï ou Beijing, restent à la traine et l'hypnose thérapeutique s'adresse pour le moment principalement aux expatriés occidentaux ainsi qu'aux classes moyennes locales trés occidentalisées.


Hypnoses européenne, ericksonienne et autres écoles

L'Hypnose ericksonienne fondée dans les années 50 par Milton Erickson qui prétends avoir guéri sa paraplégie par la force de son inconscient est basée sur l'analyse des comportements des grands thérapeutes (Coué, Charcot, Freud... ). L'hypnose ericksonienne est une thérapie métaphorique où l'inconscient individuel et collectif (approche de Carl Carl Gustav Jung) du sujet est potentiellement guérisseur. A partir des années 1950 l'hypnose ericksonienne connaît une propagation importante. Mais dès la fin des années 1990, nombreux sont les patients et les thérapeutes qui s'en détournent pour revenir à des pratiques plus directives et plus centrées sur les symptômes et le vécu du patient.

L'hypnose européenne, plus récente, est érigée en "courant" de l'hypnose classique par certains praticiens de la N. G. H. (USA) suite à une série d'articles du psychologue et psychanalyste Jean-Luc Tourenne, élève de Léon Chertok, publiés à New York où il pratique dans les années 1990. Ses théories sur l'importance de la durée et de la profondeur de l'état de transe hypnotique mais aussi sur un ciblage plus pertinent des symptômes sont fondatrices de cette "école".

Au début du XXIème siècle apparait en Grande-Bretagne "l'hypno-analyse" qui se définit par une approche psychanalytique et trés freudienne de la pratique de l'hypnose en créant une symbiose de l'analyse verbale sous état hypnotique.

La PNL est une "fille éloignée" de l'hypnose, elle en utilise les fondements, sans y ajouter l'aspect thérapeutique.

Références et Bibliographie


Liens et documents externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypnose_europ%C3%A9enne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 31/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu